Je fais parler des images….

 

Il était une fois, une fée de la forêt enchantée. Elle avait le pouvoir de parler avec les animaux. Mais un jour, elle perdit tous ses pouvoirs. Elle ne pouvait plus converser avec les animaux et n’arrivait plus à faire pousser les plantes. On lui avait retiré tous ses pouvoirs. Elle se rendit donc chez le sorcier de l’hiver mais il ne pouvait rien pour la pauvre fée. Alors, elle alla chez l’enchanteur de l’été. Celui-ci lui rendit ses pouvoirs et elle vécut le reste de sa vie heureuse en tant que reine de la faune et de la flore.
Lalie et Anna

Il était une fois une fée de l’automne qui se promenait tranquillement dans une forêt lointaine. Au détour d’un chemin, elle tomba malencontreusement sur un ours féroce qui voulait l’attaquer. Pour lui échapper, elle s’accrocha à une branche mais la branche céda sous son poids. La malheureuse petite fée tomba par terre et se blessa. L’ours déçu voulut s’en aller mais la fée lui décocha une fléchette et l’ours, touché, mourut aussitôt.
La fée, rassurée, rentra tranquillement chez elle par un petit chemin vert, jaune et marron. Elle se reposa le reste de la journée allongée sur une branche de son arbre.
Angélie et Julie

Il était une fois, une fée de l’automne qui n’était aimée de personne car personne n’aimait l’automne. 
La fée de l’hiver trouvait qu’il y avait trop de vent et n’aimait pas la couleur orange. La fée de l’été trouvait que l’automne était une saison trop ennuyeuse et la fée du printemps reprochait à l’automne son manque de couleurs éclatantes et son manque de fleurs.
Mais un jour, alors que toutes les fées dormaient, une fée inconnue entra dans le village. Elle réveilla la fée de l’automne. Surprise dans son sommeil, la fée de l’automne alluma la lumière et découvrit avec stupeur la fée inconnue qui se tenait devant elle. C’était à sa grande surprise une autre fée de l’automne. Cette dernière lui expliqua qu’elle habitait de l’autre côté de la forêt avec toutes ses amies les fées de l’automne.
C’est alors que toutes les fées du village se réveillèrent et furent très heureuse d’apprendre qu’il y avait d’autres fées dans la forêt. Elles décidèrent de rassembler tous les villages de fées et toutes vécurent ensemble heureuses.
Louanie

Il était une fois une fée qui avait le pouvoir de se métamorphoser en animal. Un jour, elle se métamorphosa en écureuil mais ne réussit pas à reprendre sa forme originale. Alors, elle se transforma en côte de porc et fut vendue sur le marché.
Thomas et Tao

La Fée de l’Automne
Il était une fois, une petite fille qui se promenait dans la forêt. Elle rencontra un loup. Surpris, il resta quelques minutes à la regarder sans bouger. Le loup la mena vers le sommet de la montagne afin de la présenter à une fée. Cette dernière marmonna une formule magique « ABRACADABRA ». La petite fille se transforma en fée de l’automne et le loup demeura son ami le reste de ses jours.
Luna, César et Marie

La fée de l’automne
Il était une fois une petite fée qui ne vivait qu’à l’automne. Elle dormait tout le reste de l’année: printemps, été et hiver. Mais un jour, elle se réveilla le 1er mai en pleine hibernation. Elle se rendit dans son royaume mais rencontra la fée du printemps! Elle se fâcha dur car elle était persuadée que c’était à son tour d’être fée. La fée du printemps lui dit alors: « Mais enfin! Nous sommes au printemps! C’est moi la fée! Va te recoucher, tu as bien le temps! »
Déçue et un peu perturbée la petite fée de l’automne retourna se coucher et tout redevint comme avant.
Adèle et Lucas

Il était une fois, une fée de l’automne qui se promenait près du grand chêne, le maître de la forêt quand elle se trouva nez à nez avec une inconnue. Elle se demanda alors qui pouvait bien être cette vieille femme. La fée s’approcha plus près de l’inconnue et découvrit que c’était une sorcière qui oeuvrait à empoisonner le grand chêne. Elle retourna chez elle, prit ce dont elle avait besoin et repartit. Avant d’arriver au grand chêne, elle se déguisa en sorcière pour ne pas être démasquée. Elle fit croire à l’inconnue qu’elle souhaitait l’aider à empoisonner le grand chêne mais au lieu de le faire, elle jeta un mauvais sort à la sorcière et la fit disparaître. Le chêne la remercia, lui offrit un cadeau et tous deux vécurent heureux pendant de très longues années.
Pierre et Mattéo